Paie & RH est une entreprise spécialisée dans la gestion de paie, et propose ses services à de très nombreux clients depuis plus de 20 ans. Elle a récemment décidé de se lancer dans l’aventure du cloud Azure avec Agarik. Laurent Deslandes, directeur des systèmes d’information, nous raconte cette transition.

Laurent Deslandes, Paie & RH :« Avec Agarik, nous étions faits pour nous entendre »

 

Paie & RH Solutions délivre des missions d’externalisation de la paie et de la gestion sociale, avec une approche innovante en termes de process et d’interfaçage avec ses clients. L’entreprise accompagne les services de ressources humaines, de l’entrée du salarié dans une société jusqu’à la réception de son bulletin de paie dématérialisé, en passant par sa gestion administrative. Cette mécanique bien huilée était, jusque-là, gérée localement dans les locaux de Paie & RH, qui était doté de ses propres serveurs. Mais l’entreprise a récemment décidé d’externaliser son infrastructure et de passer à Azure, le cloud de Microsoft, avec l’aide d’Agarik. Paie & RH Solutions délivre des missions d’externalisation de la paie et de la gestion sociale, avec une approche innovante en termes de process et d’interfaçage avec ses clients. L’entreprise accompagne les services de ressources humaines, de l’entrée du salarié dans une société jusqu’à la réception de son bulletin de paie dématérialisé, en passant par sa gestion administrative. Cette mécanique bien huilée était, jusque-là, gérée localement dans les locaux de Paie & RH, qui était doté de ses propres serveurs. Mais l’entreprise a récemment décidé d’externaliser son infrastructure et de passer à Azure, le cloud de Microsoft, avec l’aide d’Agarik.

Pour Laurent Deslandes, directeur des systèmes d’information au sein de Paie & RH, le défi à relever était important. « En premier lieu, nous avons réalisé un cahier des charges listant nos besoins d’externalisation de notre SI. Il nous fallait un prestataire en capacité de nous fournir une infrastructure-cible répondant à nos besoins, mais aussi en mesure de déployer cette infrastructure dans l’environnement qu’ils préconisaient et qu’on avait validé », nous explique-t-il. « Agarik a répondu présent. Ils ont immédiatement compris nos besoins initiaux. La promesse de haute disponibilité a achevé de nous convaincre : notre objectif est que Paie & RH soit fiable et disponible, et bénéficie d’un PRA digne de ce nom, ce qui permet, en cas de problème sur les datacenters centraux, de redémarrer sur d’autres serveurs. »

Actuellement, les équipes d’Agarik et de Paie & RH s’affairent pour que le SI de l’entreprise migre entièrement sous Azure dans quelques semaines.

« On a d’ores et déjà réalisé les POC pour nous assurer que nos applications seraient parfaitement opérationnelles sous Azure. La prochaine étape, c’est la reconstruction de notre environnement sous Azure, puis la mise en place de l’infogérance et, enfin, la mise en place du PRA » détaille Laurent Deslandes. Actuellement, les équipes d’Agarik et de Paie & RH s’affairent pour que le SI de l’entreprise migre entièrement sous Azure dans quelques semaines. « 

Une plus grande liberté d’évolution

Un projet ambitieux, autant pour Paie & RH que pour Agarik, qui doit entièrement reconstruire virtuellement un système qui a fait ses preuves en local chez son client. Pour Paie & RH, les avantages sont nombreux, à commencer par le coût du projet : « Le prix global de l’infrastructure Azure n’est pas très différent de nos dépenses jusque-là. Et puis, l’avantage du cloud, c’est qu’il est possible d’y faire évoluer une infrastructure sans avoir à faire de lourds investissements locaux. En disposant de serveurs dans nos bureaux, nous devions fréquemment investir dans de nouvelles machines pour faire face à la croissance des utilisateurs qui se connectent sur notre SI. On va désormais être dans une démarche plus modulable, ce qui est une force d’Azure, sur laquelle Agarik est capable de s’appuyer. »
Le partenariat entre Paie & RH et Agarik ne fait donc que commencer, mais s’annonce sous les meilleurs auspices. Laurent Deslandes ajoute avoir énormément challengé Agarik sur le projet : « Il est nécessaire qu’un bon partenaire d’infogérance ait conscience qu’au-delà de faire le curatif, habituel et nécessaire et qui reste un bon indicateur de performance, il doit également être force de proposition sur des cibles, sur des orientations, sur des optimisations. En ce sens, on a beaucoup poussé Agarik à aller dans cette direction avec nous. »

Si le chantier actuel est déjà conséquent, Laurent Deslandes pense déjà à d’éventuels futurs nouveaux projets : « On pourrait éventuellement imaginer un projet d’externalisation de la téléphonie quand celui actuel sera lancé » nous explique-t-il. Toujours avec l’aide d’Agarik, bien sûr, avec qui Paie & RH partage des points communs : « Agarik est une entreprise innovante, qui travaille avec des solutions qui le sont aussi, comme Azure. Chez Paie & RH, nous cherchons également à être constamment innovants, à travers des offres toujours ambitieuses proposées à nos clients. Nous étions faits pour nous entendre ! », conclut le directeur des systèmes d’information.

 

Interview réalisée avec le support de BFM Business

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Application du cloud computing, définitions et actualités, Presse. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.